1933 à 1968

 

1933 : Mise en place d'une ligne d'autocar entre la Gare de l'Etat et Cesson Le Valais exploitée par M. Boulaire. C'est un autocar Delahaye 8359 qui est affecté à la ligne.

 

 

 

 

 

 

 

 

1938 : La ligne Gare / cesson est reprise par M. Ricard.

 

1947 : Monsieur Charles Victorien Joseph CHEVALIER, entrepreneur de Transports demeurant à Laval et Monsieur Bernard PLET, sans profession, demeurant à Laval ont formé entre eux une Société à responsabilité limitée ayant pour objet l'entreprise et l'exploitation de tous transports publics ou privés, urbains ou interurbains, dans toute l'étendue de la France et à l'Etranger [...]

Les directeurs du réseau de Laval (TUL) proposent ainsi aux élus Briochins de créer un véritable réseau urbain de bus.

 

Avril 1949 : Naissance du réseau TUB avec la mise en service des 4 premiers bus de 18 places desservant 3 lignes dans Saint-Brieuc. La Compagnie Française de Transports (CFT) en assure l'exploitation. Cette société avait déjà fait ces preuves en la matière tant à LAVAL qu'à REIMS. "Très longtemps, son service a donné pleine et entière satisfaction à la ville et aux nombreux usagers quotidiens".

Les trois premières lignes du réseau d'autobus de Saint-Brieuc :

-Ligne A : Les Villages <> Champ de Mars <> Robien

-Ligne B : Champ de Mars <> Cesson

-Ligne C : Champ de Mars <> Port du Légué

 

Le ticket valait à l'époque 12F. 

Cliquer sur l'image pour visionner la convention 

 
Bus n°10 de 1949 - Renault R 2065 - Carrosserie Gruau  - Photo : Société Gruau
Capacité : 18 places

Le Télégramme 

Survoler l'article pour agrandir.

 
 
Renault R4230 - Photo : TUB
Saviem SC5 - Photo : Mercotribe.net

1967 : Des signes de difficultés financières apparaissent dans la gestion des Transports Urbains Briochins. Deux raisons expliquent ceci. Tout d'abord : l'impossibilité dans laquelle s'est trouvé la CFT d'augmenter ses tarifs pendant un bon moment en application du plan de "stabilisation" du gouvernement, et aussi, peut-être, par une certaine diminution de la clientèle à partir de la fin de 1967.

La vile s'est donc trouvée dans l'obligation absolue d'aider les TUB financièrement, notamment par le remboursement de l'indemnité prévue dans l'accord au départ pour la réparation du préjudice subi par le transporteur qui assurait précédemment la ligne de Cesson, la CFT ayant à l'époque versé cette indemnité.

Un plan de réorganisation du réseau fut également conseillé par la Ville, mais ceci n'a pas suffi à rétablir la situation de cette société concessionnaire.

1968 : Le 28 Juin, en dépit de tous ces efforts déployés, tant par les TUB que par la commune, la Compagnie Française des Transports fait savoir, que deux jours après, soit le 30 Juin au soir, elle cesse toute activité.

La surprise est tel, que les concitoyens se voit ainsi d'un jour à l'autre, privés de tout transport public.

 

Des pourparlers furent alors engagés avec M. QUEMENER, Directeur de la Compagnie Armoricaine des Transports à Saint-Brieuc, pour que soit confiée à cette compagnie l'exploitation de ce service public.

Cette compagnie était sans aucun doute possible, la mieux placée pour prendre le relais de la CFT.

Cette opération a été intéressante pour la ville : la CAT assure les transports urbains à ses risques et périls. De plus, le cadre de cette société était déjà bien en place à Saint-Brieuc : un siège administratif avec directeur, secrétariat, comptabilité et garages avec les mécaniciens.

Par ailleurs, la CAT ayant ses hangars et ses garages propres, la Ville a pu récupérer les locaux que les Transports Urbains Briochins utilisaient pour ses véhicules. Le reclassement de l'ancien personnel des TUB s'est  posé avec tous les aspects humains que cela impose. Certains agents ont été embauché par la CAT tandis que d'autres étaient "absorbés" par les services de la ville.

 

 

Le réseau est réorganisé et 10 nouveaux véhicules de 82 places sont affectés : des TCU-2 de Verney.

Verney TCU 2 de 1968 au Champs de Mars (rue St François) sur la ligne 3 vers
Cesson. Capacité : 82 places - Photo: Ville de St Brieuc

1950 : Un dépôt est construit rue Abbé Garnier.

1957 : Le réseau compte 6 lignes pour 3 véhicules :

- Ligne A : Champ de Mars <> Les Villages
- Ligne B : Champ de Mars <> Cesson
- Ligne C : Champ de Mars <> Port du Légué
- Ligne D : Champ de Mars <> Ville Audry
- Ligne E : Champ de Mars <> Bd Pasteur (St Michel)
- Ligne F : Champ de Mars <> Zone Industrielle

1961 : Mr Ricard perd l'exploitation de la ligne Gare/Cesson. 

1962 : Afin de marquer le début de la réorganisation et de la modernisation du réseau des TUB, le Directeur de la CFt désire présenter au Conseil Municipal et aux diverses personnalités intéressées, les nouveaux véhicules qui doivent être mis en service prochainement.

Cette présentation aura lieu sur la Place Général de Gaulle le mardi 27 Novembre à 11h30, et sera suivie d'une réception à l'Hotel de Ville.

1963 : La ville étudie la construction d'un garage pour les TUB en zone industrielle. Jusqu'ici, les véhicules et les ateliers d'entretien de la CFT étaient abrités dans un garage construit par la ville rue Abbé Garnier et les bureaux pour la distribution des cartes, dans un des kiosques-abris du Champ de Mars.

Ces installations qui avaient pu suffire au début de l'exploitation, sont aujourd'hui nettement insuffisantes, compte tenu de l'accroissement du réseau, de son exploitation, et par le nombre de véhicules mis en service par cette société et de leur nouvelles dimensions.

Un terrain a été réservé à cet effet dans la Zone Industrielle d'une superficie de 12.216 m², facilement accessible par la rocade urbaine.

Le dépôt sera donc transféré à Douvenant (actuel dépôt de la CAT). 

Le plan de réorganisation des TUB a été mis en service le 1er Avril 1968. Il vise à assurer la desserte de nouveaux quartiers de la ville, comme la ZUP du plateau central, à améliorer celle des zones à forte densité de population, à diminuer le coût de transport pour les petits parcours.

Le plan du Réseau et l'ensemble des horaires étaient signalés au Champs de Mars.  

Nouveaux initinéraires, point d'arrêts du Champ de Mars et horaires :

HistoTUB 2015 - 2019  - ©  Tous droits réservés